images (1)

 Lorsque Dennis Muren a une dizaine d'années, c'est le grand boom de la télévision dans les foyers américains où tout le monde se passionne pour ce qui se passe derrière ce petit écran. Toutes ces images qui bougent lui ça le fascine et, parce qu'il n'est pas doué en dessin ni en peinture, il s'intéresse alors à la photographie non pas pour créer de belles photos mais dans le but de pouvoir les animer ! Devant son enthousiasme et ses petites créations, ses parents (trop sympa) lui offrent sa première caméra : une Keystone 8mm...

camera keystone 8mm 1956

Complètement fan du film "le 7ème voyage de Sinbad" (qu'il ira voir tout de même 8 fois en une semaine), le petit Dennis tombe un jour sur le magazine American Cinematographer et y découvre la publication des trucages d'un film avec des images. En admiration devant le travail de Ray Harryhausen, il  essaye de comprendre tous ces trucs qui produisent cette magie sur les écrans.

A 16 ans, Dennis Muren passe du 8mm au 16 mm (on parle du format de la pellicule cinématographique et non pas de criminalité, on est bien d'accord hein) et, grâce à un de ses voisins Phil Kellison caméraman spécialisé dans la stop-motion, il découvre les coulisses du film "Jack le tueur de géants". Les années passent, Dennis qui a maintenant 24 ans est en plein dans ses études de commerce mais il n'oublie pas pour autant le cinéma. En effet, il réalise un petit film "the equinox" qui finalement sera monté en long métrage et qui lui rapporte un peu d'argent...

0037429195420_p0_v2_s1200x630  Equinox_1  FX equinox

 A présent diplômé, il essaye de trouver un emploi dans les grands studios mais en vain. Dennis se retourne alors vers les clips publicitaires dont il réalise les trucages en travaillant pour la société Cascades Pictures.  En 1975, il est engagé la nuit comme programmateur et opérateur de caméra dans un petit studio d'effets spéciaux situé dans un entrepôt à Van Nuys que George Lucas vient de créer (ILM, Industrial Light & Magic).

ILM star wars - van nuys building

 Un an plus tard, dès qu'il entend parler d'un projet de film de science fiction que va réaliser Lucas, Dennis contacte John Dystra qui travaille déjà sur les effets spéciaux du film et lui montre ses idées. Il est tellement emballé par ce projet qu'il accepte un salaire plus bas. Il ne se doute pas à cet instant qu'il vient de mettre les pieds dans le plus grand boulversement cinématographique...

star-wars-ilm-industrial-light-magic  534020_300x300

 1977 - Star wars - Un nouvel  espoir

Animation des X wing et Y wing

starwars11   StarWars_X wing

  tumblr_pd1mizI0e61wzvt9qo1_500  cine-muren-1977  15194291355_2f9583ab2a_b

Y wings fighter - muren  y-wings_screenshot-580x387

  l'étoile de la mort

l'etoile-noire-3

dennis-muren-star-wars-04-1024x687  dennis-muren-death-star-matte

1091-14  dennis-muren-star-wars  dennis-muren-death-star-trench-1-1024x682

starwars7-640x955  star wars - studio ilm  starwars10-640x947

" ... tout le film semblait impossible à faire ! Les batailles de vaisseaux au-dessus de l’Etoile noire notamment... Je ne pensais vraiment pas qu’on arriverait à le faire. Mais au bout de deux, trois mois de travail, on a senti qu'on allait y arriver." (Dennis Muren)

Animation Destroyer Stellaire Impérial et TIE fighter

téléchargement  30730376665_80a00f5369_b

tie fighter  dennis muren - 1976-1977

 1980 - Star wars - l'empire contre attaque

Animation des TB-TT ( en stop-motion)

images  dennismuren-ep5bts914-1280

tippet-animates-at-at   l'empire contre attaque

e816efd  7c929b  images (1)

Animation du Taun-Taun (en Go-motion)

tauntaun

tauntaun -star wars  2  ef70e

1  1091-21

" Il y a une scène où l’on survole la Norvège, qui est censée être la Planète Hoth. On a filmé ça en hélicoptère, on a survolé d’immenses champs de glace, et George me dit : « J’aimerais que tu fasses courir un Tauntaun » – une des créatures de la saga. Il fallait que je fasse correspondre les mouvements de la bête image par image, que ça colle avec le fond, et ça me paraissait impossible... On a d'ailleurs réutilisé cette technique pour Le Retour du Jedi, une technique trop difficile à expliquer, mais qui a vraiment déverrouillé beaucoup de scènes qui paraissaient soudainement bien plus réelles." (Dennis Muren)

1981 - Le dragon du lac de feu

1091-30  1091-27

1091-28  1091-26  1091-29

dragonslayers  vermithraxtippettandall  ken ralston - tom st amand - stuart ziff - chris walas - phil tippet

1983 - Star wars - Le retour du Jedi

Animation Speeder bike

featuredImage  star wars - retour jedi

img1  le retour du jedi  images (3)

 Animation du Rancor

Star-Wars-Episode-VI-Return-of-the-Jedi-rancor

 rancor  rancorarmature  rancor-puppett

ob_3e2910_roj5  images (2)  rancor-dennis-muren-int07

1983 - E.T l'extra-terrestre

1092-7  images (2)

rencontre du 3ème type  1091-20

et l'extraterrestre  06

1985 - Le secret de la pyramide

Le chevalier vitrail

chevalier vitrail  le secret de la pyramide  le secret de la pyramide - le chevalier vitrail

1987 - Indiana Jones et le temple maudit

1092-17  

indiana-muren  une-dennis-muren

indian jones  phot12

1988 - Willow

la technique du morphing

PIX-11-Willow_1  PIX-12-Willow_2

PIX-6-willow_crew2  PIX-8-willow_crew1

willow  willow 1

PIX-7-willow_crew3  PIX-9-willow_crew4

1989 - Abyss

1092-21  abyss-visage

abyss  images-4

"On travaillait en topographie... Le plus dur à l’époque c’était de transférer les images de l’ordinateur et de les intégrer au film. On devait intégrer dans un ordinateur les photos prises pendant le tournage, pour les réintégrer dans le film. Personne ne le faisait à l’époque, l'informatique n'était pas des plus performantes dans les années 80." (Dennis Muren)

1992 -Terminator 2

T-1000 (animation en 3D)

316-35  terminator2_197pyxurz  

316-34  terminator_2-bg_-5

terminator-2-8-600x250  t1000  terminator_2_robert_patrick_t1000_0

floor  images (4)

1994 - Jurassic Park

1092-28  JurassicPark_ILM

jurassic-park-t-rex-600x361

1092-33  1092-34  dennis_muren_jurassic_park

1092-27  DUTRA-JP-RK3-Animatic-April-1992-  jurassic_park_hats

1047363-1046932-jwfk-02  1092-26

1092-32  maxresdefault

 En 1999 Dennis Muren est récompensé par son travail sur les effets spéciaux et son étoile est désormais sur le Hollywood Walk of Fame. Il continuera à travailler comme superviseur des effets spéciaux sur la saga Star wars ainsi que celle de Jurassic park. Avec ses 9 Oscars, il travaille toujours pour ILM et reçoit en 2016 un Genie d'honneur pour sa contribution à avoir fait évoluer l’industrie du cinéma et de l’image animée.

images (1)